Qui suis-je?

F rassart

Françoise Rassart

Formations  longues   
Infirmière graduée hospitalière (1982), psychiatrique (1983) et en soins palliatifs (2005)    
Tabacologie (FARES, 2010 – 2012)                          
Formatrice en pleine conscience- MBSR (ULB, 2012-2014).                

Formations brèves       
 Formation à la relation d’aide PRH (1994-1996)
 Initiation  à la  TCC (thérapie cognitivo-comportementale), animation de groupes et prévention de la rechute chez les personnes alcooliques (1995-1999)
Entretien motivationnel, (2x 3 jours)
CNV(communication non violente) (3x  jours et suivi 1x/mois pendant 1 an)

Formation continue en pleine conscience
Intervision avec un groupe d’enseignants de pleine conscience en 2015
Supervision individuelle avec Fabienne Bauwens en 2015
Atelier sur le dialogue exploratoire, animé par Florence Meleo-Meyer (CEFEM) en 2015
Séminaire-retraite MBSR pour les professionnels, animé par Mélissa Blacker (CEFEM) en 2015

Séminaire pour professionnels "la clarté du coeur : cultiver la compétence de l'enseignant, animé par Saki Santorelli (CEFEM) en 2017

Séminaire pour professionnels "le dialogue exploratoire" animé par Saki Santorelli (CEFEM) en 2017

ACT : thérapie d'acceptation et d'engagement, (la pleine consicence en thérapie), animé par Egide Altenloh, niveau 1 (3 jours en févier 2018) et niveau 2 (3 jours en mars 2018)

Supervision MBSR en groupe, avec Claude Maskens : 8 séances en 2018

La pleine conscience pour les Séniors : MBAC. Formation à l' ULB en  2018.  16 séances de supervision, avec Claude Maskens,  en 2018- 2019.

La pleine conscience interpersonnelle : cycle de 8 semaines, avec Sandrine Rauter  2019

Membre de l'ABFM Association Belge Francophone de Mindfulness - pleine conscience

L'ABFM garantit que ses membres ont suivi une formation de base d'instructeur en pleine conscience de 2 ans, suivent une formation continue, sont supervisés, font minimum une retraite par an et méditent tous les jours, suivent une charte éthique.

 

Expériences professionnelles
Soins à domicile (10 ans)
Soins palliatifs (1 an)
Unité  d’assuétude de l’hôpital Brugmann à Bruxelles (depuis 1995), avec diverses fonctions :   j’ai (eu) le plaisir de
 -  accompagner de très nombreuses personnes dans leur sevrage d’alcool, cannabis, tabac, médicaments, jeux pathologiques.  
-  créer et (co)-animer de nombreux groupes,  dont des groupes de prévention de la rechute.
-  animer des groupes d’information sur le tabac et  accompagner les personnes qui désirent faire un sevrage de tabac simultanément au sevrage d’alcool.
-  accompagner les fumeurs comme tabacologue de liaison dans tout l’hôpital Brugmann – site Brien (1 an).
- animer une séance hebdomadaire d’initiation à la pleine conscience pour les patients hospitalisés pour sevrage.
-  animer des groupes de pleine conscience pour les fumeurs.   
- co-animer  3 cycles MBRP (prévention de la rechute par la pleine conscience) pour les patients après leur cure,  avec Dr Veeser, à l'hôpital Brugmann.

Comme indépendante complémentaire, j'ai eu le bonheur d'animer 

- 17 cycles MBSR à Uccle, Woluwé, Schaerbeek,  Ixelles, Koekelberg, Jette, Laeken 

-  1 cycle MBCAS (la pleine consicence pour les Séniors) à Laeken

- 5 journées et 5 week-end à Wépion, St Hubert, Chimay, Woluwé

A ce jour 21 cycles ont déjà été donnés et 500 personnes ont été touchées lors des journées, week-end et cycles de pleine conscience que j'ai pu animer.


Expériences personnelles

  Depuis l’âge de 18 ans, je cherche des chemins de méditation.    J’ai expérimenté diverses méthodes de méditation, m’enrichissant de chacune d’entre elles.  Depuis l’âge de 22 ans, je participe à minimum une retraite de 7 à 10 jours,  par an.  Ce temps de silence annuel est devenu vital. Très rapidement, j’ai découvert la fécondité de 30 minutes de méditation par jour.

La découverte  de la pleine conscience et du cycle MBSR a rejoint ma quête de méditation depuis 30 ans.  

Bègue depuis l’âge de 3 ans, après avoir épuisé 8 logopèdes et essayé tout ce qui existe, j’avais résolu de vivre avec, croyant que je bégaierai jusque ma mort.   La pleine conscience, m’a  appris à vivre l’instant présent, à stopper les ruminations, à accueillir mes pensées (qui me disaient : tu n’es pas capable de dire 2 mots sans bégayer) et mes émotions (dont la honte et l’angoisse permanente de parler).  Elle m’a permis de trouver en moi la certitude que, au fond de moi, je ne suis pas bègue et que je suis libre de choisir ma manière de parler.  J’ai fait des progrès spectaculaires et inattendus.  Je suis maintenant libre de choisir ma manière de parler dans la grande majorité  des situations.
J’ai créé un cycle « apprivoiser le bégaiement par la pleine conscience » que j’ai eu le bonheur de donner, dans le cadre de l’APB (association parole bégaiement)  au centre d’audiophonologie des cliniques St Luc, sous la supervision du prof Françoise Estienne (prof de logopédie).

Je trouve mon bonheur et mon équilibre par un travail à mi-temps comme infirmière en assuétude et par la transmission  de la pleine conscience qui a changé ma vie,  en animant des cycles MBSR, MBCAS et des week-end.